Communiqué de presse IRCAD

23 ans d’innovation et d’excellence en chirurgie mini-invasive

Au début des années 90, le monde de la chirurgie est entré dans une nouvelle ère avec la réussite des premières opérations mini-invasives et l’ouverture au monde numérique.

Conscient des enjeux de santé et économiques à venir, le Professeur Jacques Marescaux a créé en 1994 un institut unique au monde, l’IRCAD (Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif), en partenariat avec des géants de l’industrie médico-chirurgicale. Au sein de l’IRCAD se côtoient chercheurs, ingénieurs informaticiens, roboticiens et experts chirurgicaux internationaux.

Référence mondiale

Entièrement dédié à la recherche et à l’enseignement des techniques chirurgicales les plus innovantes, l’IRCAD s’est affirmé comme la référence mondiale dans le domaine, et est devenu un ambassadeur emblématique de l’excellence française.
Fort de son succès international, l’IRCAD Strasbourg a exporté son modèle avec la création de trois instituts miroirs : un à Taïwan (en 2008) et deux au Brésil (un dans l’État de Sao Paulo en 2011 et un à Rio de Janeiro en 2017). Ces trois instituts sont devenus les centres de formation leaders respectivement en Asie et en Amérique Latine.

Chef de file mondial pour l’enseignement de la chirurgie, l’IRCAD accueille chaque année plus de 5500 chirurgiens du monde entier.
Conscient de la nécessité de mondialiser son enseignement, l’IRCAD a créé WeBSurg, université virtuelle dédiée à la chirurgie mini-invasive : ce site, devenu le numéro 1 de l’enseignement de la chirurgie mini-invasive en ligne, traduit en 7 langues, entièrement gratuit, compte aujourd’hui 350 000 membres actifs.

Réalité virtuelle

La réalité virtuelle est l’une des thématiques fortes de l’Institut : elle traduit dans un format numérique les données du monde réel, transformant ainsi une image médicale en clone virtuel 3D du patient. Le chirurgien peut préparer l’acte chirurgical sur le clone virtuel du patient, et le simuler d’une manière de plus en plus réaliste. Durant l’intervention, la superposition des données virtuelles sur les données réelles (Réalité Augmentée) apporte une vue en transparence qui devrait bientôt autoriser l’automatisation de gestes complexes (JAMA 2007;287:1938-1939). Cette automatisation passe nécessairement par l’exploitation de la robotique chirurgicale, autre domaine d’excellence de l’IRCAD.

Innovations chirurgicales

L’IRCAD compte à son actif de nombreuses premières chirurgicales, témoignant de son rôle innovant dans le domaine de la chirurgie : – Première opération chirurgicale transatlantique entre New York et Strasbourg (Nature 2001) ; – Première intervention chirurgicale assistée par réalité augmentée (JAMA 2004) ; – Première intervention chirurgicale par les voies naturelles sans cicatrice (JAMA SURG 2007) ; – Première intervention chirurgicale sans cicatrice pour cancer rectal (JAMA SURG 2012) ; – Première détection préopératoire d’une anomalie anatomique en intégrant la réalité virtuelle 3D (New England J Med 2012).

Esprit pionnier

Depuis sa création, l’IRCAD a été en première ligne pour participer aux grandes initiatives nationales visant à développer la compétitivité en France : l’IRCAD a ainsi été le moteur du Pôle de compétitivité Alsace BioValley/Innovations Thérapeutiques labellisé en 2005.

L’IRCAD a également été le porteur du projet de l’IHU Strasbourg, Institut de chirurgie mini-invasive guidée par l’image, figure emblématique du Programme Investissements d’Avenir.

En 2010, l’IRCAD s’est lancé dans un vaste projet de réhabilitation des anciens Haras Royaux de Strasbourg, pour y installer un hôtel de charme, une brasserie gérée par Marc Haerberlin, célèbre étoilé alsacien, et un biocluster dédié au transfert de technologie dans le domaine médico- chirurgical. L’IRCAD cherche ainsi à augmenter son attractivité auprès des chirurgiens en formation et des experts internationaux, tout en disposant de sa propre structure d’hébergement et de restauration à deux pas de l’IRCAD.

Excellence française

En vingt-trois ans, l’IRCAD a réussi son double pari : fournir aux chirurgiens du monde entier une compétence de haut niveau, et affirmer son rôle d’ambassadeur de l’excellence française à l’étranger.

Crédits photos : Ph. Eranian, N. Matheus, IRCAD